Moto Club Lozérien :: Site officiel

flickr facebook twitter digg stumbleupon feed

Présentation du MCL

Le Moto Club Lozérien est une association Loi 1901. Depuis sa création en 1972, le club et ses quelques 150 membres actifs n'ont cessé d'évoluer en faveur du développement de la moto en France en organisant des épreuves d'enduro, des randonnées encadrées et en se positionnant comme un interlocuteur privilégié auprès des collectivités locales et des services de l'état. Dans les années 80, le Moto Club Lozérien a organisé plusieurs manches des championnats de France et d'Europe d'Enduro. Mais c'est en 1986 que le MCL a imaginé un concept novateur qui a bouleversé le monde de l'enduro, une course sur trois jours, avec trois circuits en forme de boucle autour de Mende, une course qui permettait de réunir pilotes professionnels et pilotes amateurs sur un parcours de 600 km ponctué de spéciales chronométrées, des temps larges en liaison pour laisser loisir aux participant de découvrir et d'apprécier les paysages lozériens, loin des contraintes et du stress des championnats, donnant naissance au Trèfle lozérien AMV, la première classique enduro. Cette épreuve a rapidement connu le succès et a inspiré d'autres épreuves dont la Grappe de Cyrano, l'Aveyronnaise Classic et la Val de Lorraine Classic. Aujourd'hui, l'épreuve accueille plus de 500 participants en provenance de toute l'Europe et les inscriptions, réalisées traditionnellement un soir de janvier à 23 heures sur internet, sont bouclées en une dizaine de minutes.

En 1988, non content d'organiser le Trèfle, le MCL organisera aussi les ISDE, International Six Days of Enduro, le championnat du monde par équipe qui se déroule sur une semaine. Le succès fut total, avec une cérémonie d'ouverture qui aura marqué les esprits, un afflux de spectateur des 4 coins du globe et le sacre de l'éuipe de France face au reste du monde.

Dans les années 90, le MCL lancera la Croisière AMV, une rando itinérante au Road Book d'une semaine qui permettait aux participants de découvrir le département, ses paysages, ses habitants et sa gastronomie. En 2000, la Croisière AMV a laissé place à la Translozérienne, une rando basée sur le même concept mais d'une durée de 3 jours avec un parcours en forme de Trèfle autour d'un camp de base.

Face à la demande croissante en matière de randonnées, pour répondre aux demandes des personnes qui ne parvenaient pas à s'engager aux Trèfle Lozérien AMV, mais aussi pour mettre un terme au phénomène de repasse sur le parcours du Trèfle Lozérien AMV, le MCL a rapidement proposé des randonnées encadrées par un traceur du Trèfle sur des parcours étudiés avec soin, respectant les uses et coutumes des habitants, tenant compte des contraintes naturelles liées au département ainsi que des contraintes législatives et environnementales qui n'ont cessé d'évoluer au cours de ces dernières années.

En parallèle, grâce aux fonds générés par le Trèfle Lozérien AMV, le MCL a créé une école moto qui accueille tous les ans plus de 80 jeunes de moins de 16 ans, leur permettant de découvrir et d'apprendre les bases de la moto tout terrain encadré par un moniteur diplomé, à frais réduits, le MCL leur fournissant motos et équipement.

En 2002, le MCL a créé le team du MCL dont l'objectif est de permettre à des jeunes lozériens de particper au championnat de France d'enduro. Le Club leur négocie des contrats motos (Husqvarna), équipement (No Fear Europe), huile (Ipone) et les encadre sur tout le championnat. L'objectif est de permettre aux meilleurs d'entre eux de s'exprimer pleinement et de se classer parmis les meilleurs de leurs catégories, à l'image de Romain Boucardey, membre du team en 2007, devenu pilote officiel KTM en 2006 ou plus récemment Martin Bonnet, pilote Sherco.

En 2008, le MCL a été sollicité par le promoteur du championnat du monde d'enduro pour sauver et organiser la finale du WEC (World Enduro Championship), le moto club qui devait initialement organiser cette finale ayant jeté l'éponge 3 mois avant l'épreuve. Le challenge était à la hauteur du tempérament lozérien, trouver un parcours et un budget permettant d'organiser une finale du championnat du Monde d'enduro en seulement 3 mois... Challenge relevé et objectif atteint pour le MCL qui a accueilli les 11 et 12 octobre 2008 les meilleurs pilotes mondiaux et plus de 70 000 spectateurs. Le MCL tient d'ailleurs à remercier tous les bénévoles qui ont oeuvré dans l'ombre pour que cette épreuve puisse être un succès, mais aussi tous ses partenaires et les annonceurs qui ont soutenu la finale du WEC, la Région Languedoc Roussillon, le Conseil Général de la Lozère, La ville de Mende, la communauté des communes de la vallée d'Olt, la SIMA, Ipone, AMV, No Fear Europe, France 3 Sud, Motors TV, Doozan, radio Totem ainsi que toute la presse nationale et locale qui a su relayer l'information.

Les réunions :
Les réunions ont lieu chaque 1er jeudi du mois à 21h00 au siège du MCL, 1 avenue Paulin Daudé à Mende. Tous les amoureux de l'enduro peuvent nous y rejoindre.

Les pilotes : Plusieurs pilotes licenciés au MCL ont évolué au plus haut niveau, parmis eux Christian Boulet (membre de l'auipe de France d'enduro et champion de France d'enduro), Laurent Charbonnel (champion du monde d'enduro, multiple champion de France et double vainqueur de la Gilles Lalay Classic), Alain Boissonade (champion du monde d'enduro 80 cc en 1989), William Rubio (champion d'Europe de supermotard), David Marquiran (champion de France d'enduro) et plus récemment Romain Boucardey, Jordan Curvalle (champion d'Europe d'enduro en 2008 et vainqueur par équipe du Trophée ISDE 2008), Martin Bonnet, Benoit Caillens (spécialiste des courses extrêmes)...

Le MCL en bref :
150 licenciés
Organisation de manches des championnats de France et d'Europe d'enduro
Organisation de la Croisière AMV
Organisation de la Translozérienne
Organisation de 23 Trèfle Lozérien AMV
Organisation de la finale du WEC 2008 en seulement 3 mois
Une école moto
Un team enduro
2 salariés

ARCHIVES 1975 - 1985